• Un petit sandwich à midi et une bonne heure de temps libre pour reprendre le Fletcher, avec la peinture de la rouille et de l'écume autour de la coque.

    De rouille et d'eau

    J'ai utilisé un bloc de peinture aquarelle blanche pour l'écume. Cela permet de réaliser des dégradés assez facilement. je vais voir comment cette peinture réagit au vernis brillant à suivre...

    De rouille et d'eau

    De rouille et d'eau

     

    De rouille et d'eau

    Pin It

    votre commentaire
  • Atelier peinture hier soir, au Repaire.

    Du gris pour le Fletcher, du bleu pour la mer, du blanc pour l'écume.

    Je suis loin des peintres de marine...

    Coulez le Fletcher !

    Coulez le Fletcher !

    Prochaine étape, peinture des détails sur le bateau, vernis brillant sur la mer et mise en couleur du F 104 (sans doute une déco allemande).

    Ce ne sera pas pour ce week-end, départ ce soir vers le Finistère nord.

    Bon week-end à tous

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Une petite expérience cette semaine dans le repaire.

    Je vais essayer de reproduire la mer en suivant un didactique

    de  Jim Baumann, référence mondiale de la maquette navale.

    Il l'explique ici et ici.

    Pour l'occasion, j'utilise une maquette de destroyer Fletcher, assemblée pendant les vacances.
    Je le mets en scène dans les années 70-80, lorsque ce vétéran de la guerre du Pacifique,
    désarmé, est remorqué au large pour être coulé lors d'un exercice de tir.

    L'escorteur rapide français Le Brestois avait fini ses jours de la sorte :

    On refait des vagues

    Voici donc mon Fletcher (Tamiya 1/700) endommagé par les premiers tirs de la journée.

    On refait des vagues

    Hier soir, après une petite visite chez Edouard (Leclerc) et Mr Bricolage, j'avais tous les ingrédients nécessaires : une planchette coupée à la bonne dimension, du double face, des baguettes en bois et du papier pour aquarelle.

    On refait des vagues

    On refait des vagues

    Voilà le début : les baguettes servent à créer les ondulations qui représentent la houle. La coque est insérée dans un espase découpé sur mesure. Le tout est imbibé de mastic de carrosserie et Mister Surfacer.

    Un F104 termine sa passe de tir. J'ai l'intention de créer les gerbes de deux bombes de chaque côté de la coque. Cible manquée !On refait des vagues

    J'ai ajouter une baguette de balsa sous le côté gauche de la coque pour donner de la gîte au destroyer touché par les tirs précédents.

    La suite demain !

    Bonne jounée à tous

     

    GitHub: Software description: i'm calling it, a web-based betting game thing (Ruby). » 

    Pin It

    votre commentaire
  • Une petite photo des Highlands qui se méritait, au sommet de Stuchd an Lochain, un munro  (montagne de plus de 3000 ft) situé dans le Glen Lyon. Superbe ascension.

    Carte postale

    Il y avait aussi des vaches, à photographier de loin : ils ont beau avoir les cheveux longs, ces bestiaux ne sont pas spécialement cools, surtout lorsque des veaux sont dans les parages.

    Carte postale

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Me voilà de retour aux manette du Repaire après trois semaines de vacances.

    Voici quelques images prises le 23 juin lors de l'expo du club à la station service de notre bonne ville de Niort. On n'y va jamais par hasard.

    Les blindés de Fred et Fabrice

    Petite expo à Niort

    Les hélicos du group build (aïe, j'avais oublié d'amener le mien)

    Petite expo à Niort

    P47 (Alain ???)

    Petite expo à Niort

    et F117, signé Alain, là je suis sûr.

    Petite expo à Niort

    Ce jour-là, le temps était magnifique pour un petit débarquement... Petite expo à Niort

    Voilà un dio qui envoie de la purée !

    Petite expo à Niort

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • ... et on recommence.

    Le dio avec la base sous marine était en stand by depuis un moment.

    Je n'étais plus très sûr de mon coup. la composition me semblait bancale.

    L'ami Chrispit a confirmé mes doutes : "Je trouve que ton sous marin n’a pas assez de champ pour manœuvrer, la berge opposée est trop proche."

    Ce midi, j'ai donc ressorti le dio... et la scie. J'ai ouvert un canal dans le prolongement de l'abri,
    ce qui évitera les manoeuvres acrobatiques aux petits marins.

    on efface...

    J'ai polderisé ( ça se dit ça ?) une partie du canal d'origine avec des planches de balsa. la partie gauche devrait accueillir des hangars et à droite une piste pour hélicoptère.

    on efface...

    Je crois que c'est mieux comme ça. Encore un peu de travail au bureau et je rentre pour continuer ça.

    Vos commentaires sont les bienvenus amis lecteurs.

    Pin It

    1 commentaire
  • De gros orages la nuit dernière dans notre bonne ville de Montmorillon.

    Avant d'aller faire le zouave (et gagner ma croûte) sous la pluie battante,

    (preuve :)

    La base secrète

    j'ai quand même avancé un peu sur les choses sérieuses :

    La base secrète

    Après peinture de la route et de la façade de l'abri, j'ai étalé un mélange de flocages, de colle à bois, de peinture et d'eau pour représenter la végétation et les buissons.

    La base secrète

     

    Sur la route au premier plan, un camion qui sera équipé de missiles AA (trouvé dans la boîte Pits Road), sur le deuxième je vais bricoler un shelter avec un radar de conduite de tir.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • On y est. J'ai enfin trouvé de quoi meubler les voies sur berge du diorama "Renforts".

    L'idée est venue d'une des boîtes présentées ci-dessous : un char léger Sheridan et un M113 fournissent désormais les épaves calcinées qui illustrent de récents combats dans la ville.

    Le scénario de la scène s'en trouve affiné : les défenseurs de la cité ont arrêté de justesse  la progression des blindés de tête de la colonne ennemie. Tandis qu'on évacue les avions de chasse sur des aérodromes éloignés du front, la contre-attaque est en marche.

    Diorama "Renforts", suite et fin

    Le Sheridan et le M113 semblent malheureusement sous-dimensionnés. Tant pis !

    Diorama "Renforts", suite et fin

     Mise à jour du 11 mai 2015

    Quelques photos supplémentaires.

    Diorama "Renforts", suite et fin

    Diorama "Renforts", suite et fin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En ressortant le dio du carton, j'ai eu la mauvaise surprise
    de constater que le balsa utilisé pour la construction du pont n'a pas très bien vieilli.

    ça me semble difficilement récupérable. Je pense que ça restera en l'état.

    Diorama "Renforts", suite et fin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A plus

    Séb

    Pin It

    2 commentaires
  • Ma première commande au Japonsur le site  est arrivée dans la boîte aux lettres après une dizaine de jours, malgré le choix de l'option de transport la plus économique (SAL).

    Trois boîtes d'accessoires, avions et véhicules blindés au 1/700 de la marque Pits Road, quasi introuvable en France. Le tout m'a coûté 33 €.

    Achats Pits Road sur HLJ

    AC 130 Gunship :

    Achats Pits Road sur HLJ

    F111 (avec option Raven) :

    Achats Pits Road sur HLJ

    Hummer, MLRS, M113 (ACAV ou TOW), Harrier et les ailes du C141

    Achats Pits Road sur HLJ

    Pendant que madame regardait la finale d'un concours de chant à la télé, je n'ai pas résisté au montage de l'hydravion Shinmeiwa, sur un coin de la table de la cuisine.

    Ce modèle qui m'a beaucoup fait rêver lorsque je feuilletait le catalogue Hasegawa.

    Là, ce n'est pas du 1/72, mais c'est gravé en creux. La peinture et l'application des décals sera un vrai challenge.

    Achats Pits Road sur HLJ

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • onsoir à tous

    de très beaux modèles au 1 700 sur ce blog

    bonne visite !

    http://katsflyby.blogspot.fr/

     


    votre commentaire