• FT17 : cessez le feu !

    Hello !

    Terminer une maquette est toujours une petite victoire sur la dispersion et la procrastination.
    Surtout lorsqu'il s'agit d'un projet aussi complexe que ce FT17 au 1/16.

    FT17 : cessez le feu !

    Le kit Takom est dans l'ensemble très bon, à part quelques pastilles d'éjection mal placées.

    FT17 : cessez le feu !

    La difficulté de ce montage résidait dans la construction de l'intérieur, poste de conduite,
    compartiment de combat et ensemble moteur-boite-embrayage.

    J'ai l'habitude de tout coller d'abord et de poser les questions ensuite.
    Ici, il fallait cogiter un peu plus et prévoir des étapes de peinture avant de poursuivre le montage.

    FT17 : cessez le feu !

    FT17 : cessez le feu !

    FT17 : cessez le feu !

    La peinture du camouflage a été la phase la plus délicate :
    j'avais choisi le schéma à bords francs et cinq couleurs dont deux gris, proposé par Takom sur sa notice.

    FT17 : cessez le feu !

    J'ai utilisé pour la première fois les teintes Mig Ammo. Gros changement par rapport à la peinture Tamiya.
    Ces couleurs sont très couvrantes mais j'ai trouvé leur dilution délicate à doser, et inégale selon les flacons.
    Je ne vais donc pas jeter la Tamiya de sitôt.

    FT17 : cessez le feu !

    Les teintes utilisées sont exactement celles recommandées par Takom.
    En comparant la notice et la maquette, on voit que les couleurs sont très différentes.
    Je trouve que le vert et le marron correspondent davantage au camouflage français... moderne.

    FT17 : cessez le feu !

    Le camouflage a été obtenu au terme d'un long travail de masquage.
    Les liserés noirs ont été tracés au pinceau à main levée,
    la plupart des contours précisés de la même façon (Mig Ammo au pinceau, bof).
    L'intérieur de la queue de franchissement m'a aussi donné un peu de fil à retordre.

    FT17 : cessez le feu !

    Les décorations (coeur du jeu de cartes et petit chiffre 5) ont été reproduites à la peinture,
    les rivets empêchant la pose correcte des décals.

    FT17 : cessez le feu !

    Les finitions ont été réalisées de façon classique avec de la peinture à l'huile diluée à l'essence à briquet.
    Quelques taches de graisse (Mig Ammo) ont été ajoutées autour du compartiment moteur,
    sur les points de graissage du train de roulement et autres pièces mobiles.

    FT17 : cessez le feu !


    L'idée était de représenter un char " sorti d'usine ". Pas de boue donc.

    FT17 : cessez le feu !

    Les chenilles ont été peintes avec un mélange maison de gris bleu métallisé Tamiya, patiné à l'huile,
    puis frottées avec du graphite. La peinture avait été durcie avec du Klir en prévision de ce traitement.

    FT17 : cessez le feu !

    A bientôt pour de nouvelles aventures... navales.

    FT17 : cessez le feu !

    Bon week-end !

    Pin It

  • Commentaires

    1
    snafu
    Mercredi 6 Février à 17:17

    Salut Sébastien, cela fait un petit moment que je suis pas passé sur ton blog.

    vraiment excellent ce FT 17.

    Bonne continuation pour le prochain dio.

    Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :