• Aie aie aie

    Mon "assemblage" vomito-gastro-cassoulot-cheesocako foireux s'est craquelé au séchage.

    En guise de fond de la mer, je me retrouve avec le désert de Gobi.

    "Plusieurs couches fines valent mieux qu'une couche épaisse" comme y disent.

    ça m'apprendra...

    Peinture fraîche

    J'ai essayé de cacher la misère avec du gel acrylique. Sans succès.

    Peinture fraîche

    J'ai finalement passé un badigeon d'enduit à lisser Castorama
    (excellent pour les murs, on verra pour les maquettes) et de peinture.

    Peinture fraîche

    Entre temps j'ai aussi peint les sous marins et le missile.

    Peinture fraîche

     

    (Là par contre je n'ai pas mis d'enduit casto dans la peinture, arf)

    La suite bientôt !

    Séb

    Pin It

    2 commentaires
  • Hello

    Que de sarcasmes sur cette construction mes amis !
    Un vilain "cheesecake" pour certains Niortais (vous croyez que je ne lis pas les commentaires sur Facebook ?),
    le "contenu de l'aspirateur" pour un Cherbourgeois certain (je t'ai reconnu, Monsieur A)...
    Riez riez, je prends bonne note.

    Riez, je prends bonne note
    Moi je trouve que pour l'instant ça ressemble plutôt à un mauvais épisode de gastro !

    Sachez qu'il s'agit d'un mélange de sable fin, de petits cailloux, de colle blanche et de peinture marron.

    Cet "assemblage", comme on dirait à Bordeaux, a été spécialement conçu par la NASA
    pour reproduire avec une extrême exactitude et une immense précision les fonds marins au 1/700. Si si.

    Concernant le socle, plus sérieusement, j'ai reponcé et passé une deuxième couche de peinture noire, sans arriver à lisser le médium.

    La forme du socle en haricot est intéressante, mais la finition n'est pas à mon goût. Je m'en tiendrai désormais aux cadres en vrai bois d'arbre.

    Détaillage et ponçage...

    Pour ce qui est de la maquette du sous-marin, elle est désormais complète (quatorze pièces en tout, j'ai bien cru de jamais en voir le bout)

    Détaillage et ponçage...

    La suite bientôt, amis sarcastiques

    Séb

    Pin It

    4 commentaires
  • Hello

    Une petite avancée ce midi :

    Objectif : terminer le dio d'ici vendredi !

    A pluche

    Séb

    Pin It

    1 commentaire
  • Hello

    En attendant de finir le Yamato, j'ai ressorti une maquette entamée,
    l'USS Ohio Italeri/Dragon au 1/700.

    J'avais acheté ce vieux kit d'occasion via le bon coin
    avec de mauvaises surprises à l'arrivée du colis :
    des pièces déjà collées et surtout pas de kiosque.
    Le vendeur (honnête) m'a dédommagé et je me suis donc lancé dans la construction
    d'un nouveau massif en carte plastique et mastic :

    Un pas de côté

    Là c'est moche, mais j'ai bon espoir après ponçage !

    Un pas de côté

    Ponçage :

    Un pas de côté

     

    Par ailleurs, l'hélice fournie dans le kit est trop petite à mon goût.

    Un pas de côté

    J'ai donc pioché dans la boîte à rabiot une hélice de frégate Lafayette Heller au 400,
    mieux proportionnée :

    Un pas de côté

    Oui je sais la forme n'a sans doute rien à voir,
    mais comme ces pièces-là sont couvertes d'un épais secret...

    Côté diorama, j'ai cogité cette petite scène d'accident avec un sous-marin en avarie au fond,
    après avoir éjecté un missile Trident. Le sous-marin de poche est soviétique. Aie aie aie !

    Un pas de côté

    La suite bientôt... j'espère

    Séb

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Salut à tous

    Les dernières photos en date du diorama avec le Yamato
    (merci Jean de me rappeler à mes obligations ;)

    Yamato : la dernière ligne droite

    C'est pratiquement terminé mais il reste des pétouilles à rectifier à droite et à gauche.

    J'ai utilisé les drapeaux en papier fournis par Tamiya,
    contrecollés avec du vernis colle décopatch et fixés sur les drisses avec de la Colle 21.

    Yamato : la dernière ligne droite

    Le diorama est maintenant très fragile, avec toute ces fils.
    Il ne bouge plus en attendant que je trouve une caisse appropriée
    pour le stockage et le transport (les copains du club de Niort l'amèneront en expo).

    Yamato : la dernière ligne droite

    Le problème, c'est qu'il est maintenant rangé au domicile familial (à l'abri des petites mains)
    l'essentiel de l'outillage et du temps libre se trouvant par contre
    dans mon appartement de célibataire géographique.

    Yamato : la dernière ligne droite

    Les dernières retouches ont donc tendance à s'éterniser. Quelle vie hein ?

    Yamato : la dernière ligne droite

    Sayonara !

    Séb

    Pin It

    1 commentaire
  • Hello

    Les enfants m'ont aidé en début de semaine à coller les pièces de cette grosse maquette :

    Und gross luftballoon !

    Assemblage correct, quoique le mastic est nécessaire et là papa reprend la main...

    Und gross luftballoon !

    Und gross luftballoon !

    Côté déco et diorama les jeux sont ouverts, il n'y aura pas de croix gammées.
    Plutôt une scène " what if " maritime.

    Un peu de musique avec ça ?

    Bon week-end à tous

    Pin It

    votre commentaire
  • Petit à petit, voilà les derniers détails et corrections sur le diorama, pratiquement terminé.

    Finitions

    Finitions

    Finitions

    L'idée de départ mi janvier :

    Finitions

    Bon 15 août !

    Séb

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Hello,
    Encore quelques fils collé ce midi sur le Yamato.

    Qui tire les ficelles ?

    Cette fois-ci, j'ai utilisé de l'étiré pour les petite longueurs.

    Le petit patrouilleur à l'arrière plan n'a pas été oublié.

    Qui tire les ficelles ?

    Il reste à peindre les fils en noir et je ne devrais plus être très loin du bout.

    J'ai aussi ajouté cette tour de guet sur un des rochers.

    Qui tire les ficelles ?

    Qui tire les ficelles ?

    Bon week-end !

    Séb

    Pin It

    votre commentaire
  • Hello

    J'ai mis de coté mon vilain char russe pour ressortir le diorama du Yamato,
    qui ne nécessite plus que quelques détails pour être officiellement terminé.

    Détails pénibles cependant, s'agissant du haubanage.

    Il faut cabler le Yamato

    Colle 21, fil de pêche extra fin, pinces fines, ciseau pointus et "patacolle".
    Non visibles sur la photo : calme et patience.

    Nous y voilà, donc :

    Il faut cabler le Yamato

    Les câbles seront peints en noir après collage et ajustage définitifs.

    Il faut cabler le Yamato

    J'utilise comme référence les très beaux dessins 3D parus dans LOS.
    Je ne mettrai pas tout ces haubans sur la maquette !

    Il faut cabler le Yamato

    LOS, excellente revue par ailleurs,
    avec des articles intéressants sur des sujets originaux,
    bien écrits (ça devient rare) et bien illustrés.

    Il faut cabler le Yamato

    Bon week-end à tous

    Séb

    Pin It

    votre commentaire
  • Hello,

    Les travaux de peinture se sont poursuivis hier soir,
    après avoir consacré l'après-midi au rangement de ma bibliothèque
    et mon atelier souterrain (petit et encombré pour ceux qui connaissent).

    Le diorama donc. Dimensions 30X40 cm environ.
    Un cadre en bois et une planche de Mdf de 15 mm découpée à la bonne taille chez Casto.

    Le barrage

     

    Il reste beaucoup à faire mais l'essentiel est posé :

    Le barrage

    Les deux véhicules ont reçu une première couche de poussière :

    Le barrage

    Peinture Tamiya à l'aérographe sur les bas de caisse.

    Le barrage

    Il reste à peindre les quatre figurines...

    Le barrage

    Suite au très bon commentaire de Migou sur la taille du T14,
    j'ai ressorti une maquette de T55 pour comparer.

    Le barrage

    Le barrage

    Il est bien plus gros, en effet !

    A bientôt

    Amicalement

    Séb

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique