• L'USS Zumwalt et les LCAC

    Bonjour à tous

    Une semaine d'arrêt maladie m'a tenu à l'écart de mon établi. J'avais heureusement un "kit de survie" et j'ai donc assemblé les (quelques) pièces de l'USS Zumwalt, kit Black Label (Dragon) de l'étrange (et très cher) nouveau destroyer américain.

    De retour à l'atelier aujourd'hui, je me suis dit qu'il serait facile et rapide d'en tirer un petit diorama,
    avec deux LCAC emportant des blindés vers une plage,
    sous la couverture des canons de 155 mm du destroyer.

    USS Zumwalt

    Un petit mot du kit, qui vaut surtout pour son originalité.
    L'assemblage des pièces (pas nombreuses heureusement) est loin d'être convenable,
    surtout pour une boîte vendue £30 en Grande-Bretagne, soit plus de 40 €.

    USS Zumwalt

    Le moulage est baveux. Malgré une préparation soignée,
    l'assemblage des pièces principales laisse de vilains joints.
    Au secours Mr Surfacer.

    USS Zumwalt

    Les quatre tourelles sont aussi pénibles à assembler, chaque pièce doit être poncée dans tous les sens pour s'emboiter dans sa voisine. J'ai vu des kits Matchbox qui se collaient mieux que ça. Sans rire.

    USS Zumwalt

    Bon, on va y arriver quand même, douze pièces, c'est dans mes cordes !

    Un mot sur les LCAC, de très beaux modèles ceux-là,
    tirés de la boîte Tamiya du LST japonais Shimokita.

    USS Zumwalt

    Il manque juste quelques antennes et quelques bouts de rambardes à l'avant.

    USS Zumwalt

    Le premier emporte un Abrams et le second deux LVTP7.

    Une machine étonnante le LCAC :

    A bientôt

    Séb

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :